• troupeastyanax

Les femmes savantes

Dernière mise à jour : janv. 2

(16) Les femmes savantes

Année : 1994

Auteur : Molière

Mise en Scène : Betrand Pascual

Avec

Christophe Cauvin, Gabriel Chang, Caroline Destermes, Anne-Laure Mangou, Caroline Martinet, Angélique Paul, Julie Tramcourt, Adeline Troude.



(Acte I, Scène 1ere)


Armande

Mon dieu, que votre esprit est d’un étage bas !

Que vous jouez au monde un petit personnage,

De vous claquemurer aux choses du ménage,

Et de n’entrevoir point de plaisirs plus touchants

Qu’un idole d’époux et des marmots d’enfants !

Laissez aux gens grossiers, aux personnes vulgaires,

Les bas amusements de ces sortes d’affaires.


(Acte I, Scène 2)


Clitandre (à Armande)

Non madame, mon cœur, qui dissimule peu,

Ne sent nulle contrainte à faire un libre aveu ;

Dans aucun embarras un tel pas ne me jette,

Et j’avouerai tout haut, d’une âme franche et nette

Que les tendres liens où je suis arrêté,

(montrant Henriette)

Mon amour et mes vœux sont tout de ce côté.

Qu’à nulle émotion cet aveu ne vous porte :

Vous avez bien voulu les choses de la sorte.


(Acte III, Scène 1ere)


Philaminte

Ah ! Mettons-nous ici pour écouter à l’aise

Ces vers que mot à mot il est besoin qu’on pèse.


Armande

Je brûle de les voir.


Bélise

Et l’on en meurt chez vous.


Philaminte

Ce sont charmes pour moi que ce qui part de vous.

(Acte III, Scène 2)

Sonnet à la princesse Uranie

sur sa fièvre


Votre prudence est endormie,

De traiter magnifiquement

Et de loger superbement

Votre plus cruelle ennemie.


Faites-la sortir, quoi qu’on die,

De votre riche appartement

Où cette ingrate insolemment

Attaque votre belle vie.








0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout